Nous sommes le 04 Juin 2020, 09:34

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 18 Mai 2020, 19:54 
Hors ligne

Enregistré le: 14 Mai 2020, 12:03
Messages: 8
Bonjour,

questions de quelqu'un totalement débutant dans la navigation fluviale.
Le truc, c'est que j'ai un peu peur de faire des trucs qui pourraient me faire passer pour un extra-terrestre.

Tout d'abord, où peut-on s'arrêter pour la nuit, et comment ?
(une fois pris en compte la signalisation)
- Est-ce que je peux me mettre un peu à l'écart du chenal (dans un fleuve), et lancer le mouillage pour la nuit ? (j'ai un ais au besoin)
- Est-ce que je peux me rapprocher des berges s'il n'y a pas de quai et qu'elles semblent plonger profond ? Et pour un fleuve, quelle marge faut-il conserver si je ne me pas me retrouver échoué jusqu'à la prochaine pluie ?
Et dans ce cas, puisque je n'ai pas le droit de m'accrocher aux arbres, est-ce que j'ai le droit de ... Planter une ancre derrière la berge ? (j'ai bien noté de ne pas abîmer la berge)
J'ai noté que l'on vendait des piques pour s'amarrer, c'est utile pour un bateau pas trop gros ?
- Est-ce que je peut m'arrêter sur n'importe quel quai sur lequel se trouve des anneaux ou des bollards ? (j'ai bien noté que je ne pouvais pas non plus m'amarrer au mobilier urbain)
- Est-ce que je peux m'accrocher sur n'importe quel Duc d'Albe, qui ont l'air vachement plus prévus pour les péniches que pour mon "petit" voilier ? (sachant que si une péniche me demande de dégager, il faudra qu'elle attende 30minutes, ca risque de la rendre folle)
- Est-ce que je peux (en demandant poliment) me mettre à couple d'une péniche visiblement installée là à demeure, ou je vais me faire envoyer sur les roses à 95% ? (voir simplement maudire d'être venu les déranger)
- Est-ce que je peux me mettre à couple d'une péniche inoccupée ?

... Que de questions évidentes pour l'usager classique, et totalement inconnues pour le béotien que je suis.

-------------

Maintenant, plus difficile : Je compte traverser la France en naviguant principalement le weekend, et très probablement, en laissant le bateau seul sur place d'une semaine à l'autre...
Donc, même questions que ci-dessus (en ajoutant les ports et les haltes) :
- alors, au mouillage, je ne pense pas tenter (mais vous allez peut-être me dire que j'ai tord, et que ca reste une très bonne option)
- amarré en pleine nature au milieu de rien (risque de dégradations)
- amarré le long d'un quai dans une zone plus ou moins urbanisée (voir un espace industriel, en évitant les quais de déchargement évidement)... (risque de dégradation identiques ?)
- A couple d'une grosse péniche occupée
- A couple d'une grosse péniche inoccupée
- J'imagine que dans une halte, c'est justement le principe que de ne pas pouvoir stationner plusieurs jours ...
- Et il reste les ports, dont je crois que tous ne sont pas payants


Globalement, quel est le risque à laisser le bateau plus ou moins accessible mais inoccupé ?

--------------

Voilà, rien que de poser la question, j'me sens un peu bête.
Après, puisque je vais traverser la France du Sud au Nord (Rhône, Saone, Canal du centre et suite jusqu'au Loing, puis la Seine ...), ce sera un plaisir de rencontrer des résidents fluviaux :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 19 Mai 2020, 15:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2013, 21:23
Messages: 863
Si vous souhaitez naviguer que les weekends je pense qu'il est préférable d'amarrer votre bateau dans un lieu prévu pour (halte, port ou a couple avec autorisation) pendant les jours de la semaine ou vous serez absent. Le mouillage est très peu pratiqué en fluvial et même interdit sur certains secteurs ou si vous gênez la navigation.

En dehors de site très fréquentés touristiquement vous trouverez, sur les canaux, suffisamment de haltes pour laisser votre bateau quelques jours. Interviens la question de la sécurité... la c'est du domaine du "pas de chance" si quelques chose arrive. Moi je n'ai eu qu'a déploré quelques rayures occasionné par des bateaux pas très habile a la manœuvre en ne naviguant qu'un seul jour par semaine et étant absent le reste du temps. Mais je n'ai jamais laissé mon bateau amarré une semaine en pleine nature, majoritairement dans les haltes (même celle limité a 24h au risque de me faire gronder).

L'idéal étant les ports, mais ils sont payant.

Oui dotez vous de pieux d'amarrage costaud c'est souvent très utile et obligatoire il me semble.

Pour votre interrogation sur le "a couple" vous trouverez de tout. Des propriétaires ravis de vous recevoir et d'autre a l'opposé. Laissé mon bateau a couple d'un bateau inoccupé pendant une semaine ne me parait pas non plus une bonne idée.

La signalétique peu aussi vous aider. Les quais ou vous aurez un doute il ce peut qu'un panneaux vous dise si vous avez le droit ou pas de rester. Encore une fois, je ne m'amuserai pas a laisser mon bateau une semaine a un quai d'une écluse sur la seine. une nuit a bord oui.

La rubrique des ports et haltes du forum sera pour vous une bonne source d'info.

_________________
http://roukmouk.tumblr.com/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 19 Mai 2020, 21:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 16 Mar 2009, 22:43
Messages: 2875
Localisation: Gravon (S&Marne) limite Yonne et Aube
Bienvenue chez les aquanomadiens dont beaucoup sont des ex-voileux. Je vous suggère de poser vos questions deux par deux, afin d'avoir des réponses solides qui ne partent pas dans tous les sens. Pas grave si ça fait plein de sujets différents. Il faut souvent demander aux VNF locales pour laisser le bateau une semaine environ ou comme le dit Roukmouk dans les petits ports ou haltes. Pieux indispensables.

Commencez par lire, la rubrique ports et haltes et vous aurez déjà une montagne de réponses.

_________________
Rêver un impossible rêve... rêver à l'inaccessible étoile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 20 Mai 2020, 10:30 
Hors ligne

Enregistré le: 14 Mai 2020, 12:03
Messages: 8
Merci pour vos réponses détaillées :)

Evidemment, ce sont des questions d'ordre général, et que je sais devoir moduler en fonction de l'endroit, selon les règlements et signalisations locales.

Je note qu'il ne faut pas laisser le bateau abandonné en pleine nature, mais que je peux demander à l'occasion de me mettre à couple d'un bateau.

Je note que je peux laisser sur une halte (même pour une durée un peu plus longue qu'une halte), mais qu'il vaut mieux privilégier un port si la durée est un peu longue.

Encore une petite question : est-ce que je peux utiliser les duc d'Albe (généralement géants, 1000T sized) pour une halte nocturne ?
Ou est-ce que les péniches pourraient mal le prendre ? (d'autant qu'il me semble qu'elles ont le droit de naviguer la nuit)
J'ai noté que pour la remontée du Rhône, je pouvais me retrouver quand même avec de sacrées distances à parcourir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 20 Mai 2020, 13:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Déc 2015, 15:40
Messages: 617
Localisation: Raphèle les Arles
Rhône; Biefs d'environ 20km avec pontons plaisance Aval et Amont des écluses.
Attention avec un débit moyen et un bateau a faible motorisation les 20km peuvent devenir un galère.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 20 Mai 2020, 13:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 05 Déc 2016, 23:24
Messages: 157
Localisation: grenoble (valence)
Bonjour,
pour la navigation sur le Rhône qui dispose de peu de lieu d'amarrage pour nos bateaux de plaisance, une remontée prend souvent plusieurs jours compte tenu de nos faibles vitesses de navigation.
Les écluses sont en moyenne distante de 25/30 Km, pour ma part je prévoie, en principe,un franchissement de 2/3 par jour (tout dépend bien sur des délais d'attente, une fois jusqu'à 3 heures) et 6/7 heures de navigation par jour en solitaire.
Si pas de halte ou port à proximité pour la nuit, le mieux est de s’arrêter au ponton d'attente plaisance de l'écluse. En y arrivant en fin de journée il ni y a aucun problème du fait que nous n'avons pas le droit de naviguer la nuit. Ne pas oublier de ne pas s'amarrer au milieu du ponton pour laisser la place à un autre bateau, 2 bateaux de 8/10 mètres pouvant s'y mettre.
Le gros avantage est de ne pas être secoué par les marchands et passagers qui naviguent de nuit.

Bien sur, étant un ponton d'attente, il n'est pas question de rester la journée.

Pour ma part avec une petite vedette de 10m 7 T avec 50cv je navigue avec un débit maxi de 1 300 mc/s sur le site CNR et je navigue à 7/8 km/h pour la remontée.

Bonne nav à celles et ceux qui attendent avec l'espoir de pouvoir lâcher les amarres début juin.)

_________________
Hervé.

Écoute comme ça sent joli ...............
Fait de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité....... (Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Mai 2020, 14:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Déc 2015, 15:40
Messages: 617
Localisation: Raphèle les Arles
rvpe38 : parlons du Rhône je suis un ancien batelier de commerce des années 60 ,sauf celui de Donzère/ Mondragon j'ai vu la construction du reste 11 barrages /ecluses.
J'ai passe mon permis spéciale Rhône en 1963 il fallait 1 an de présence sur une unité rhodanienne dont 6 mois second, nous faisions a cette époque 40 remontes et 40 descente par an..
En ce qui concerne le Rhône le plus long Pierre -Benite PK 4 Vaugris PK 34 = 30km le plus petit Bourg les Valence Pk 106 Beauchastel PK 123 = 17 km
Moyenne des Biefs 261 km /11 = 23,7 .
Pour le reste ta vedette avec 50cv a 1300Mc/s moyen sur l-ensemble du Rhône c'est plutot du 5/6 a l'heure de
moyenne 7/8 il faut connaitre le Rhône comme sa poche ,c"est surement ton cas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Mai 2020, 17:27 
Hors ligne

Enregistré le: 14 Mai 2020, 12:03
Messages: 8
Puisque le sujet évolue sur la navigation sur le Rhone, j'en profite pour une question :
il y a des conseils basiques pour essayer de trouver l'endroit où le courant est le moins fort à la remontée ?

Peut-être tout simplement que le chenal passe toujours au meilleur endroit ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Mai 2020, 19:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Déc 2015, 15:40
Messages: 617
Localisation: Raphèle les Arles
oui en jargon Rhodanien c'est "calayer" avant c'était la règle il fallait chercher les endroits ou le courant était moins fort , derrière les épis, pile de pont ,digue il fallait tenir compte des cotes d'eau etc.
ci-joint un passage carte de 1963.


Fichiers joints:
Scan10060.JPG
Scan10060.JPG [ 71.44 Kio | Vu 494 fois ]
Scan10061.JPG
Scan10061.JPG [ 85.65 Kio | Vu 494 fois ]
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Mai 2020, 19:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 05 Déc 2016, 23:24
Messages: 157
Localisation: grenoble (valence)
Bonsoir, n'en déplaise aux anciens spécialistes de la nostalgie et donneurs de leçon quel que soit le sujet, même pour l'orthographe, je vais exprimer ma manière de remonter le Rhône avec un petit bateau peu motorisé.
Tout d’abord ce n'est pas par plaisir mais par obligation ayant mon port d'attache à Valence et un bateau plus adapté pour les canaux.
En dehors de l'évidence de choisir un moment ou le débit est relativement faible, pour ma part je me suis fixé 1 300 m C/s au niveau de Valence, je navigue sur le bord du chenal (à l'intérieur) et à l'intérieur des courbes où le courant est le moins fort, et oui, mais vu la taille du bateau, avec un sondeur pour les parties canalisées, et une VHF pour communiquer avec les commerces ou les passagers au cas ou, cela se passe très bien. Il y a de la place pour tout le monde et fort heureusement il ni y a pas que des grincheux sur les voies d'eau.
Le mouillage en dehors du chenal est toujours possible mais avec une extrême prudence, de plus il y a toujours l'inconfort provoquer par les gros tonnage, surtout les paquebots.
Ne pas oublier qu'il y a aussi les embranchements de bras mort, qui sont souvent ouvert en partie à la plaisance.

Ce que je décris est ma façon de procéder, et je ne suis pas le seul, mais il faut privilégier dans tous les cas la sécurité et LE BON SENS.

Une petite question que devrait se poser les personnes qui se reconnaitront:

Comment se fait il que sur 948 membres inscrits sur ce forum seulement une douzaine poste régulièrement !!!!!

Encore une fois je ne cherche pas la polémique, d'ailleurs je ne répondrai pas, mais j'exprime simplement un point de vue et un certain raz le bol ressenti par un certain nombre et confirmé par l'absence de participation ?

_________________
Hervé.

Écoute comme ça sent joli ...............
Fait de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité....... (Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Mai 2020, 21:48 
Hors ligne

Enregistré le: 14 Mai 2020, 12:03
Messages: 8
Merci pour vos retours

Je me suis amusé un peu sur https://www.inforhone.fr/Graphs pour comprendre l'influence du débit sur le courant ...
C'est quand même dommage qu'ils n'indiquent pas la vitesse surface.

Mais bon, j'ai constaté que les hauteurs d'eau variaient peu (sauf grandes crues qui ne me concernera pas trop), et j'en conclu que si la vitesse moyenne du Rhône est à 6km/h (avec mettons 1200m3 à Valence), alors si le Rhône monte à 1400, il faut que je compte 7km/h, c'est ca ?
(si c'est le cas, c'est chaud, j'espère que les valeurs sont beaucoup plus faibles)

Après, j'ai été stupéfait de constater des variations ultra-rapides ! En gros, la moindre petite pluie fait gonfler presque immédiatement le fleuve, c'est ca ?
Étonné aussi de constater des latences franchement faibles : en 12h, une hausse a eu le temps de se propager de Valence à la mer, c'est au moins 3 fois plus rapide que la vitesse du fleuve. (bon, après, c'est un peu logique que ca aille plus vite)

Du coup, j'ai l'impression qu'en me basant sur le débit du fleuve, même en regardant en amont, ca ne va pas m'aider beaucoup... C'est pas plus simple de regarder la météo ? :D

Dans mon cas, j'ai la malchance d'avoir un voilier sur-motorisé, qui peut tenir un 6noeuds (11km/h) au moteur sans soucis, avec des pointes au delà de 7. (jamais testé honnêtement, c'est un gouffre en carburant ...). Du coup, pour remonter le Rhône, cela devrait m'aider.

Mais je reste preneur de vos conseils, car je n'ai pas tout compris.
Typiquement, dans une courbe, le gros de débit devrait plutôt se retrouver à l’extérieur ... Mais dans le plan proposé (les roches de condrieu), le chenal semble passer en plein milieu du chenal, plutôt sur l’extérieur des courbes.
Après, cela se résume peut-être tout simplement à la profondeur : plus la profondeur est grande, plus le courant est rapide à cet endroit pour maintenir cette profondeur importante. Mais comme c'est profond, ce serait aussi le mieux pour les très gros bateaux.
Mais du coup, pour un petit bateau, le mieux serait peut-être de passer sur les fonds les plus petits sur lesquels il peut passer. Après tout, il y a forcément moins de courant proche du fond. (enfin, en reversant cause et conséquence, vu qu'il y a surtout un dépôt d'alluvions là où ca ne coule pas trop fort)
... Mais ca devient un piège à con quand on ne connait pas les fonds.

Bon, ca tombe bien, sur un voilier, il y a un sondeur.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 22 Mai 2020, 13:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Déc 2015, 15:40
Messages: 617
Localisation: Raphèle les Arles
Pas de nostalgie ,pas de leçons a donner a personnes quelque soit le sujet j'ai eu la chance a une certaine époque de faire ce métier point , pour le bien du forum et de son auteur j'en reste la.
Si tu veux me donner des cours d'orthographe je suis preneur ... une remise a niveau c'est bien pour l'ensemble des sujets.A bientôt sur l'eau


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 22 Mai 2020, 19:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Fév 2012, 04:49
Messages: 895
Localisation: Saint-Malo
Avec ma Pénichette 1107, motorisée par un Nanni de 37.5 CV j'ai remonté le Rhône à une vitesse .moyenne de 7 Km/h . De mémoire, en octobre 2014.
Avec une petite motorisation, il convient de choisir sa saison & sa météo :geek: :geek:
Cet été là, j'ai fait plusieurs fois le petit Rhône, jusqu'au "bac du sauvage", avec quelquefois le mistral dans le dos & des moyennes de 14/15 Km/h à la décize & 6 à 7 Km/h pour revenir à Galician :-o :-o

_________________
Fluctuat nec mergitur....comme l'a popularisé Le Grand GEORGES !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 22 Mai 2020, 20:54 
Hors ligne

Enregistré le: 07 Aoû 2015, 15:29
Messages: 575
Sujet du message: Re: Haltes, accostage, et sûreté d'un bateau isoléMessagePosté: 21 Mai 2020, 18:32

( Bonsoir, n'en déplaise aux anciens spécialistes de la nostalgie et donneurs de leçon quel que soit le sujet, même pour l'orthographe,
Comment se fait il que sur 948 membres inscrits sur ce forum seulement une douzaine poste régulièrement !!!!! )

( Encore une fois je ne cherche pas la polémique, d'ailleurs je ne répondrai pas, mais j'exprime simplement un point de vue et un certain raz le bol ressenti par un certain nombre et confirmé par l'absence de participation ? )

Et oui ainsi va la vie du forum .....
Oups, j'avais dit ne plus m'exprimer ICI ....
Allez au revoir
Amitié aux amis et amis de mes amis qui se reconnaîtront :-o


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 23 Mai 2020, 12:01 
Hors ligne

Enregistré le: 14 Mai 2020, 12:03
Messages: 8
C'est dommage cette ambiance :(
Surtout que ce fil n'était pas spécialement polémique :(

Bon, c'est pas grave, je vais continuer à venir vous poser des questions de temps à autre ! :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group

carte

Aqua Gps Mail Fluvialnet.com adhf-f.org
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com